06 Avr 2019

LES ÉTAPES

La prise de vue par drone est une activité aérienne, elle est donc soumise à la réglementation de l’aviation civile. L’activité est donc contrôlée et doit répondre à certaines exigences :

le télépilote doit avoir réussi l’examen d’aptitude théorique DRONE à la DSAC – Direction de la Sécurité de l’Aviation Civile.

il doit avoir suivi une formation pratique au pilotage drone pour les scénarios S1-S2-S3 , attestant de ses compétences à piloter à aéronef sans personne à bord (drone).

le télépilote doit également s’enregistrer auprès de la préfecture pour déclarer son activité / faire homologuer son drone / souscrire une assurance et rédiger un manuel d’activités particulières (MAP).

il doit également tenir à jour son carnet de vol et suivre les recommandations mentionnées dans le manuel d’entretien de son drone.

AVANT CHAQUE VOL (MISSION)

En fonction du type de projet et en fonction du lieu de la prestation, le télépilote va déterminer dans quel scénario le drone va évoluer :

scenarion S1scénario S2

Scénario drone S2

Ensuite, il doit consulter les cartes aéronautiques / sites dédiés, pour savoir si le vol est envisageable et à quelles conditions (zone interdite / Zone réglementée / Zone dangereuse) / identifier les dangers / les aérodromes proches… et ainsi connaître les démarches à effectuer en fonction de la zone d’évolution. En effet, même si le vol s’effectue en zone interdite ou dangereuse, nous pouvons demander une autorisation ou un protocole (l’armée) – pour chaque situation il y a une procédure adaptée.

Une fois cette étape préparatoire réalisé, nous demandons les autorisations si nécessaire et déclarons la mission aux services compétents. En fonction du lieu de la prestation, nous devrons également informer ou demander d’autres autorisations – mairie / gendarmerie / particuliers… A savoir que la déclaration de mission à la préfecture doit être faites au minimum 5 jours avant le jour de la prestation.

LE JOUR DE LA PRESTATION

Bien évidemment les cartes météo aurons été consultées pour déterminer le jour et l’heure idéale en fonction de la situation géographique du lieu.

Avant d’entreprendre le vol, le télépilote, en fonction du scénario, met en place une zone d’exclusion des tiers (zone réservé au télépilote, permettant le décollage et l’atterrissage du drone en toute sécurité, seule les personnes utiles à la mission peuvent pénétrer cette zone). Ensuite, une check-list doit être réalisé au niveau du drone. Le télépilote doit également identifier les éléments qui peuvent être source de danger pour le vol, lignes électriques, bâtiments, obstacles divers… Une fois la check-list réalisée et l’analyse du terrain effectué, le vol peut être entrepris. Si des personnes sont « intégrées » à la mission, (personnes qui seront à l’image) ils seront informées des consignes de sécurité en cas de problème avec le drone, ils devront signer un document mentionnant leurs accord et attestant qu’ils ont été informés des consignes de sécurité.

Pour chaque demande de prestation de prise de vue drone, Spicy Motion respecte toutes ces procédures.

Votre télépilote Spicy Motion a suivi une formation théorique et pratique, est titulaire du certificat d’aptitude drone délivré par la DSAC (Direction de la Sécurité de l’Aviation Civile). Découvrez toutes nos prestations drone

prise de vue drone dordogne